Alfred Panis

On ne sait jamais où les chemins de la vie peuvent vous conduire.

Pour Alfred Panis, tout commence à Cucuron, petit village du Luberon, où son père exerce comme maréchal-ferrant.
Son enfance se déroule en partie sous l’Occupation allemande, période sur laquelle l’auteur apporte des révélations et documents inédits.

C’est la guerre d’Algérie qui lui fera quitter pour la première fois son cher Luberon. Puis, son activité professionnelle l’amènera en Afrique Noire (le Congo tout juste indépendant, le Gabon) où il exercera comme forestier. Il y sera un véritable broussard, pénétrant les sociétés africaines comme rarement.

Au début des années 1970, il revient s’établir sur les bords de la Côte d’Azur.

Avec son association des anciens du 410e RAA, il entreprend un travail de mémoire unique en son genre, celui d’identifier les disparus de son régiment pendant la guerre d’Algérie, afin de rendre l’hommage que les vivants doivent aux morts.

boutonfb

logo 2016

 

PARCOURS etiquetteEntreprise BLEU